On the road again

Publié le 26 Août 2009

(c) V. Pennel - Car j’étais (vraiment) sur la route toute la sainte journée…

(c) V. Pennel - Car j’étais (vraiment) sur la route toute la sainte journée…

Cliché surprenant. On dirait presque un montage avec cet arbre en plastique. Et pourtant, il n'y a pas de trucage. Voici une route départementale du Pas-de-Calais comme peut-être vous ne l‘avez jamais vue. Nous sommes sur la D104 entre Coyecques et Dohem. Le relief est accidenté. Pas un centimètre de plat. Ça monte ou ça descend. Alors, forcément, le modeste cycliste que je suis s’est arrêté plusieurs fois sur le bord de la route pour récupérer. Inconscient, il a posé l’appareil photo sur le bitume et pris quelques clichés au pif. D’où cet angle original.

Je pensais connaître la route. Force est de constater que je l’ai redécouverte. En été, le goudron fond et menace de couler comme de la lave. Les gravillons sont pris au piège. Soit ils sont collés sur place, soit ils sont écrasés ou projetés par les voitures. Dans ces innombrables vallées, les fourmis tentent de se frayer un chemin. La visibilité n’est vraiment pas bonne pour tous ces habitants. Tout se ressemble. Le danger est permanent. C'est un autre monde.

---------------------------

Photos : 15 août 2008.

On the road again

Rédigé par Vincent Pennel

Publié dans #Pas-de-Calais

Commenter cet article