Articles avec #pensee tag

Publié le 28 Mai 2014


Il est un peu plus de minuit
Mais je n'ai toujours pas dormi
Comment faire pour vous oublier ?
Vous occupez toutes mes pensées

Assis sur le bord de mon lit
Un rêve me parcourt l'esprit
Comment faire pour le réaliser
il faut que vous m'aidiez

Comme une simple envie de vous revoir
Comme une simple envie de vous, ce soir

Le souvenir de notre rencontre est encore frais
Tout mon corps se met à trembler
Je n'arrive plus à respirer
Vous m'avez envoûté

C'est comme si un air de magie
S'était emparé de mon esprit
C'est comme si un vent de folie
Avait balayé ma vie

Comme une simple envie de vous revoir
Comme une simple envie de vous, ce soir

Tout seul dans le noir
Je fredonne cette chanson
Mais il est déjà tard
J'ai des frissons

Tout seul dans le noir
Je regagne mon lit
Mais je garde l'espoir
De vous aimer toute une nuit

Comme une simple envie de vous revoir
Comme une simple envie de vous, ce soir

 

La lecture de Richard Bohringer.

Salut tout le monde. Aux portes de l'été, permettez-moi de changer de registre avec quelque chose de plus littéraire. Quand j'étais plus jeune, j'aimais beaucoup écrire. Cela a commencé par des poèmes, puis des textes. A un moment, quand j'ai acheté une guitare en carton, j'ai même essayé d'écrire des mélodies et de griffonner quelques paroles. Le résultat est une improbable collection de créations du dimanche assez bancales. Oui, on peut parler de pot vachement pourri. D'ailleurs, je suis heureux de vous en présenter un échantillon aujourd'hui.

Comme Une Simple Envie De Vous Revoir est un texte que j'ai écrit il y a une vingtaine d'années quand j'étais étudiant à Lille. Pas facile de tomber amoureux quand on est timide. Le vouvoiement exprime le respect et aussi la distance. C'est l'histoire d'un amour qu'on croit - à tort ou à raison - impossible.

Comme vous pouvez l'écouter ci-dessus, j'ai eu la chance que Richard Bohringer lise ce texte dans son émission C’est Beau Une Ville La Nuit diffusée sur Europe 2. Sa lecture est magistrale et sublime mes mots. Merci à lui.

Ci-dessous, une vague idée de la mélodie. Les couplets seraient parlés et les refrains chantés. Avec un bon marteau, ça devrait rentrer !

Voir les commentaires